Des nouveaux vaccins à l'immunothérapie par cellules CAR-T, en passant par l'utilisation de la génothérapie , la biotechnologie fait désormais partie intégrante des soins de santé. Les applications sont nombreuses et en constante évolution. L’hôpital universitaire de Gand (UZ Gent) est l’un des pionniers en Belgique en matière d’intelligence artificielle. En collaboration avec Living Tomorrow et l'Université de Gand, il a présenté un état des lieux et une vision d'avenir le 12 novembre lors du symposium intitulé 'Biotechnology: Cutting-edge healthcare applications for today and tomorrow’.

La biotechnologie est une technologie basée sur la biologie. Elle utilise ses connaissances des animaux, des plantes, des bactéries ou d'autres êtres vivants pour mettre au point des médicaments, des aliments ou des nouvelles substances. La biotechnologie permet d'intervenir directement sur l'ADN des êtres vivants afin d'adapter ses propriétés. Plus de 250 médicaments et vaccins biotechnologiques sont aujourd'hui disponibles pour les patients. Bon nombre d'entre eux ciblent des maladies autrefois incurables. Les chercheurs scientifiques ont aussi fréquemment recours à la biotechnologie.

Des chercheurs et des médecins de l'UGent, de l'UZ Gent, de l'ULiège, de l'IMEC, de Cannovex, du VIB et de Novartis ont présenté et expliqué les dernières applications de la biotechnologie lors du symposium. Les questions de nature éthique et d'ordre juridique liées à la recherche et aux applications de la biotechnologie ont également été abordées.

Vous pouvez consulter à nouveau le programme via ce lien

Outre les présentations, il a aussi été question de débats passionnants emmenés par les orateurs, sous la supervision des présidents-organisateurs, le Professeur Catherine Van Der Straeten (Health Innovation and Research Institute UZ Gent) et le Professeur Tessa Kerre (hématologue UZ Gent).